Poupée/statue Ashanti fertilité (Akan) avec parure – Ghana

290,00 

Très originale poupée Ashanti (Akwa-ba) parée de sa magnifique coiffe peinte et ornée de cauris.

C’est une pièce splendide qui marque l’évolution de l’art traditionnel africain, un véritable trait d’union entre l’art d’hier et celui d’aujourd’hui.

Sur un tabouret est assise la poupée au ventre proéminent et aux seins arrondis de femme enceinte. La patine noire recouvre une silhouette stylisée (visage esquissé, bras évoqués), qui se concentre essentiellement sur les attributs de la maternité et de la féminité triomphante, la poitrine et le ventre. Si ce traitement dual est courant chez les statues de fécondité Ashanti, cette pièce s’en distingue par le traitement très décoratif de sa coiffe : rehauts de couleurs, motif tacheté et cauris parfois posés en étoile. Il en résulte une impression de dignité, de modernité et un charme certain.

La Poupée/statuette Akwaba (ou Akua Ba) est une représentation de la fécondité féminine pour le peuple Ashanti au Ghana.

UGS : 01A101 Catégorie : Étiquettes : , , , ,

Rupture de stock

Description

Situé dans l’actuel Ghana, Le royaume Ashanti était un puissant royaume du grand groupe Akan, découpé en de nombreux sous-groupes.
Les Ashanti constituent une grande majorité de la population Akan (presque 70 %). La capitale est Kumasi.
C’est Osei Tutu  (Roi des Ashanti au XVIIème siècle) qui fut le premier roi à étendre l’influence du royaume, à élargir les frontières et à unifier les Ashanti.

Le saviez-vous ?

Akwa, une femme Ashanti tardant à avoir un bébé était l’objet de moqueries du voisinage. Elle consulta un féticheur qui lui recommanda de faire sculpter une poupée en bois et de la porter comme s’il s’agissait d’un vrai bébé. Akwa s’exécuta, tomba enceinte et mis au monde une magnifique petite fille. Les moqueries cessèrent et les autres femmes l’imitèrent.

Informations complémentaires

Dimensions 10 × 25 × 41 cm
Pays

Ghana

Ethnie

Ashanti (Akan)

Matière

Bois, peinture, cauri

X