STATUETTE BLOLO BIAN BAOULE

680,00 

Magnifique statuette Blolo-Bian Baoulé en bois. 48 cm

Les Blolo sont des époux de l’au-delà, un monde, pour nous invisible.
Selon les Baoulé, tout individu, dès sa naissance, a été marié avec son véritable conjoint dans un monde invisible.

L’un des deux époux ayant quitté l’autre pour gouter aux délices de la terre doit apaiser les courroux de l’époux abandonné en lui faisant des offrandes et invocations en contrepartie de sa protection. Un sorcier identifie les problèmes à travers les maux divers de la vie : infertilité ou autre problème féminin chez la femme auquel cas il  recommandera la sculpture d’une statue réceptacle de l’esprit de l’époux en colère, un Blolo-Bian.

Pour les problèmes masculins tels l’infertilité ou des problèmes sexuels, le sorcier demandera la sculpture d’une Blolo-Bla pour calmer l’épouse jalouse de l’au-delà.

Catégorie : Étiquettes : ,

Description

Première ethnie de la Côte d’Ivoire, soit 23 % de la population devant les Bétés (18 %), les Senoufo (9,7 %) ; les Baoulé vivent principalement au centre de la Côte d’Ivoire.
Ils sont issus du royaume Ashanti (Ghana, anciennement Côte de l’Or) et font partie du grand groupe Akan.
Dans l’histoire, au XVIIIème siècle, Abla Pokou, Reine de Kumasi (Capitale du royaume Ashanti) et nièce d’Ossei Tutu (Fondateur de la confédération Ashanti), contrainte par les guerres d’hégémonie et les troubles liés au commerce négrier qui ont ruiné plusieurs groupes, provoquant leur scission et des migrations, s’enfuit avec son peuple vers la Côte d’Ivoire.
La légende raconte qu’elle dû sacrifier son fils pour pouvoir traverser le fleuve Comoé. Elle pleura ce fils en murmurant « Bâ wouli » (l’enfant est mort)
Le peuple Baoulé est né.

Informations complémentaires

Poids 1.15 kg
Dimensions 11 × 48 cm
Pays

Côte d'Ivoire

Ethnie

Baoulé (Akan)

Matière

Bois

Ancienneté présumée

1965/1970

Récolte

Côte d'Ivoire

X